Quand débute l’assurance d’un prêt immobilier ?

7

Pour être sûr d’obtenir un prêt immobilier chez un organisme prêteur aujourd’hui, vous devez nécessairement souscrire à une assurance de prêt. Mais à quel moment débute cette assurance ?

Souscrire à une assurance de prêt immobilier : c’est quand le moment idéal ?

Il vous sera difficile aujourd’hui, voire impossible, d’obtenir un financement pour votre projet immobilier sans une assurance de prêt. Les organismes financiers ont besoin d’être rassurés que vous n’êtes pas un client insolvable ou douteux avant de vous octroyer un prêt. C’est pour cette raison qu’ils vont toujours attendre que vous souscriviez d’abord à une assurance de prêt avant de vous donner leur accord.

A voir aussi : Quel salaire pour emprunter 160 000 euros ?

Vous l’auriez compris, vous devez présenter une preuve d’assurance de prêt au moment de la signature du contrat de prêt. C’est seulement à ce prix que les fonds vous seront débloqués. Avant d’aller vers la compagnie d’assurance, il est préférable que vous vous rapprochiez de votre banque pour vous informer sur les garanties qu’elle pourrait exiger. Ces garanties doivent en effet être équivalentes à celles proposées par votre assureur. Ainsi, l’organisme prêteur pourra vous octroyer les fonds sans autre forme de procès.

A partir de quand prend réellement effet l’assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt prendra effet à la date qui est mentionnée sur votre contrat d’assurance-crédit. C’est à compter de ladite date que votre prêt sera couvert. Le plus souvent, cette date peut venir avant la date du déblocage des fonds. Vous pouvez être donc couvert avant que les fonds ne soient débloqués. En outre, il peut ne pas avoir une coïncidence avec la date d’édition ou de signature du contrat d’assurance.

A voir aussi : C'est quoi l'usufruit succession ?

À quel moment vous devez commencer par payer l’assurance de prêt immobilier ?

La première prime d’assurance se paie généralement lors du premier mois qui suit la date d’effet. Cela correspond au mois qui suit directement la signature de l’offre de prêt à la banque. Après cela, vous paierez vos mensualités tous les mois jusqu’à ce que vous ayez fini de rembourser votre crédit. Si vous avez opté pour l’offre de groupe de la banque, le prélèvement sera alors mensuel. Il prend en compte la prime d’assurance et une part du capital emprunté suivi des intérêts afférents au prêt.

Si votre choix était porté sur une assurance emprunteur différente de votre banque, vous aurez deux prélèvements à votre charge. Vous aurez à rembourser votre prêt et ses intérêts et également votre prime d’assurance. En effet, les prélèvements de la prime d’assurance du prêt et le remboursement du crédit seront dissociés.

Que devient l’assurance lorsque la banque refuse de vous octroyer le crédit ?

Certes, avoir un contrat d’assurance n’est pas une obligation légale, mais les banques sont exigeantes sur ce point, afin de se prémunir du risque. Toutefois, il peut aussi arriver que la banque refuse de vous octroyer le prêt après que vous ayez souscrit à une assurance.

Elle est entièrement dans son droit. Si vous vous retrouvez dans cette situation, sachez bien qu’il n’y a pas de contrat d’assurance emprunteur qui tienne. Ici, vous devez envoyer simplement à l’assureur l’attestation de refus que la banque vous aurait adressé. Dès lors, vous ne continuerez plus à payer les mensualités d’assurance. En outre, la compagnie d’assurance a l’obligation de vous retourner les mensualités déjà payées.