Questions à poser à votre assureur immobilier

1057
assureur immobilier

Avoir un logement est un devoir fondamental pour un être humain. Posséder une assurance pour un bien immobilier est une recommandation. Il est donc important de se tourner vers les assureurs immobiliers pour satisfaire à cela. Cependant, face à la multitude de propositions qui existe, voici les questions clés à poser avant de souscrire.

Que couvre mon assurance habitation ?

Avant de vous décider à souscrire une assurance habitation, la première question à se poser est liée aux dommages ou dégâts couverts par l’assurance. En effet, c’est pour se mettre à l’abri d’éventuels dégâts que vous prenez une assurance. Il est donc important pour vous de savoir exactement ce que couvre l’assurance et dans quelle marge votre assureur les prendront en charge.

A lire aussi : Quels sont les assurances qui proposent des contrats spécifiques aux fonctionnaires ?

Cet exercice doit être pris au sérieux et au cas par cas. Bien évidemment, la maison et les meubles seront inclus. Reste à savoir si les autres commodités comme la piscine ou même le jardin sont prises en compte. En cas de réponse négative, vous avez deux possibilités.

Dans un premier temps, vous pouvez ajouter des options supplémentaires de couverture au produit d’assurance de base. La seconde option est de chercher un autre produit d’assurance qui répond mieux à vos attentes. N’oubliez pas, il s’agit d’un contrat et les termes doivent être bien connus des deux parties.

A lire aussi : Est-ce que l'assurance PNO est obligatoire ?

Quel est le coût de mon assurance ?

assureur immobilier

S’il est vrai que vous bénéficiez de protection et de couverture en cas de dégâts, vous devez payer en contrepartie les frais d’assurance. Ce montant qui prend souvent en compte l’inscription, les frais de franchise et surtout le coût du produit d’assurance n’est généralement pas fixe.

Il varie selon plusieurs facteurs. Vous avez par exemple l’assureur ou le courtier en assurance qui vous propose le produit. Cela dépend également du type de produit auquel vous comptez souscrire. L’élément le plus déterminant est la valeur totale des biens à assurer.

Vous comprenez donc que cela ne se fait qu’au cas par cas. Cependant, l’assureur pourrait vous inviter à lui faire un inventaire de vos biens. En fonction de cela, il pourra clairement vous donner une idée du coût de la prestation.

Avec cette question, vous pourriez savoir exactement combien prévoir et aussi vous décider à propos de l’assureur qui vous présente la meilleure offre.

Que faire en cas de résiliation de contrat d’assurance ?

Si vous avez déjà les informations au sujet de l’option qui vous convient le mieux, vous avez fait l’essentiel. Cependant, vous devez également poser une question souvent fâcheuse pour les assureurs. Il s’agit des modalités de rupture ou de fin de contrat.

Cela laisse généralement à l’idée de l’assureur que vous souhaitez rompre. Pourtant, il s’agit juste d’une information pouvant vous permettre de savoir comment vous comporter en de pareilles circonstances.

Si vous deviez par exemple déménager avant le terme de votre contrat, vous devez savoir les exigences que votre assureur vous présentera pour vous libérer de vos obligations. Vous devez également savoir si vous devez payer des pénalités ou simplement rompre sans autres formes de protocole.

Ce sont des informations qui vous permettent de savoir si l’assureur est de nature à contraindre le client à rester ou pas. Si les mesures de rupture de contrat sont peu contraignantes, cela dénote de la confiance que l’assureur a envers son produit.

Quelles sont les exclusions de garantie de mon assurance habitation ?

Vous devez bien comprendre que toutes les assurances habitation sont assorties d’exclusions de garantie. Ces exclusions varient selon la nature des sinistres et du contrat souscrit. Toutefois, certainement, il y a des exclusions communes à tous les contrats.

Si vous avez pris le temps d’analyser votre contrat avant sa signature, vous devriez normalement avoir une idée sur ces dernières. Pour être plus précis et éviter toute ambiguïté ou méprise dans le cas où un sinistre surviendrait, il serait judicieux de poser directement cette question à l’assureur.

En général, les assurances excluent la prise en charge de certains types de dégâts comme ceux causés par une guerre civile ou étrangère ainsi que ceux engendrés par une catastrophe naturelle non couverte par le contrat.

D’autres types de dommages tels que les actifs professionnels ne peuvent pas être souscrits avec la même police d’assurance habitation. Il peut aussi arriver qu’un incendie criminel ou accidentel soit exclu du champ des garanties offertes.

Pour éviter toute surprise désagréable lorsqu’un incident se produit, vous devez prendre ses dispositions en conséquence.

Comment faire un inventaire complet de mes biens pour mon assurance ?

Lorsque vous souscrivez une assurance habitation, pensez à bien faire un inventaire complet de vos biens. Cela permettra à votre assureur d’évaluer la valeur totale des éléments que vous souhaitez couvrir, dans le cadre du contrat.

Pour procéder à cette évaluation précise, vous devez lister l’ensemble de vos biens meubles et immeubles présents dans votre domicile. Pour chaque objet répertorié, pensez à noter sa description détaillée, son état actuel ainsi que sa valeur estimative.

Il est aussi fortement recommandé d’effectuer des photos ou des vidéos de chacun d’eux en vue d’une preuve supplémentaire auprès de votre compagnie d’assurance au moment où cela s’avère nécessaire.

Vous pouvez classer les objets par catégories (mobilier, équipements électroménagers, etc.), pour faciliter leur identification et éviter toute confusion. Il est aussi possible d’estimer leur coût grâce aux factures correspondantes si elles sont disponibles.

Une fois terminé, cet inventaire doit être mis à jour régulièrement pour tenir compte des nouveaux achats ou des changements intervenus sur les biens déjà existants, tels qu’un remplacement suite à une casse accidentelle par exemple.

Cette liste détaillée devrait permettre une prise en charge optimale en cas de sinistre couvert : vol, incendies, foudres… Pour simplifier cette opération, il existe plusieurs applications qui peuvent aider non seulement dans l’inventaire mais aussi la gestion quotidienne du patrimoine, et de manière plus générale, simplifier la vie des propriétaires immobiliers.