Le vin, un bon investissement ?

981

Étant un symbole de l’héritage français, le vin est fait pour être dégusté. Mais est-il uniquement fait pour être dégusté ? Eh bien, sachez que non puisqu’il peut également être une source d’investissement. Presque au même titre que les actions, celui-ci constitue une véritable opportunité de placement séduisant plusieurs investisseurs. Cependant, est-il réellement un bon investissement ? C’est pour répondre à cette question que cet article intervient en mettant à découvert certains avantages de cet investissement.

Le vin : un investissement qui peut être rentable

En réalité, bien que l’investissement dans le vin puisse revêtir un aspect affectif, il est aussi une opportunité de placement financier. En effet, les vins fins et les autres grands crus ont cette possibilité de diversifier votre portefeuille d’actifs. Ces derniers constituent un placement soit à moyen terme, soit à long terme et sont peu volatiles. Actuellement, les investisseurs cherchent à faire cette diversification afin de limiter les risques.

A voir aussi : Les nouvelles tendances du marché immobilier pour les investisseurs

Vu que le cours du vin est un peu corrélé avec les marchés financiers, il est important de savoir qu’il présente une rentabilité annuelle moyenne de 15% sur ces dernières années. Il est possible qu’investir dans le vin soit une bonne solution. Ce, en ce sens où comme pour plusieurs investissements, une rentabilité intéressante peut se dessiner selon le placement sélectionné.

La valeur des grands crus augmente d’année en année, tout comme la demande dont ceux-ci font l’objet. Cet original investissement dans un produit de luxe, tangible est moins fiscalisé que d’autres produits plus classiques tels que l’immobilier. En effet, sachez qu’acquérir des bouteilles de vin et les faire stocker n’est soumis à aucune imposition. Ainsi, l’on impose uniquement que la plus-value qui est potentiellement générée par une revente.

A lire en complément : Comment choisir un courtier en prêt immobilier ?

Dans le cas où l’investissement dans le vin serait attrayant pour ces diverses raisons, l’on vous conseille de le considérer comme étant un produit financier vraiment rentable. Effectivement, il demeure un produit spécifique.

Un bon conseil ! Apprenez à bien vous y connaître avant d’investir ! Puisqu’un investissement dans le vin peut offrir une rentabilité extrêmement supérieure à celle des placements financiers traditionnels.

Investir dans le vin aide votre épargne

En investissant réellement dans le vin, il ne faut pas oublier que vous êtes en train d’acheter des bouteilles acquises et physiquement stockées. Il y a les négociants qui s’assurent que celles-ci sont bien conservées à température idéale. Aussi, généralement les entrepôts se trouvent au port franc de Genève ou même dans des dépôts douaniers de Londres.

Tous ces faits profitent l’heureux investisseur en vin puisqu’il peut déboucher une bonne bouteille au détriment de la plus-value ou utiliser les bénéfices qui ont été réalisés. Ceci, comme dans le cadre d’une épargne. L’épargne vin présente alors un certain nombre d’avantages comme les prix et la demande qui sont peu affectés par les crises financières puis le bouleversement des marchés. Ce, contrairement aux autres actifs.

La connaissance du marché du vin : un critère primordial pour investir

Pour investir dans le vin, il faut une certaine règle à respecter. La première est qu’il ne doit pas être considéré comme un placement uniquement spéculatif. Il peut être dangereux puisque l’investissement dans le vin est à considérer sur le long terme. De ce fait, l’on vous conseille de ne faire cet investissement que si vous aviez une certaine appétence pour le vin. C’est-à-dire que cela serait bon si vous avez un début de connaissance dans le domaine.

Ainsi, avec cette connaissance, vous remarquerez que cet investissement vous donnera une importante rentabilité financière. Pas seulement cela, mais également vous profiterez de votre collection. Sachez que le marché du vin est truffé de pièges dans lesquels ceux qui ne sont pas initiés tombent facilement. Ainsi, si la connaissance naturelle du vin n’est pas possible, l’on vous recommande de passer par un professionnel du vin.

Alors, il existe des négociants en vin proposant des prestations adaptées. Par conséquent, ceux-ci prennent en charge tout le parcours de l’investissement (achat, conservation et livraison ou revente).

L’intérêt en fait de passer par un professionnel réside dans le danger lié au choix ainsi qu’à la conservation des vins. Cela pourrait vous garantir un bon rendement et deviendra donc un bon investissement au fil du temps. Puisque bien connaître le vin est d’abord synonyme de pouvoir bien investir dedans.

Les risques et les limites de l’investissement dans le vin

Comme pour tout investissement, vous devez prendre en compte les risques et limites liés à l’investissement dans le vin. Les risques peuvent notamment être liés aux fluctuations du marché, qui peuvent rendre la valeur des bouteilles de vin moins élevée que ce qu’elle était au moment de l’achat. Parfois, certaines bouteilles peuvent même perdre une grande partie de leur valeur.

Les limites sont aussi très importantes à considérer. Il faut savoir que le marché du vin n’est pas réglementé comme les marchés financiers traditionnels. Cela signifie qu’il existe un manque de transparence et une absence totale d’uniformité dans la tarification des vins rares ou anciens.

Cela implique donc la nécessité pour chaque investisseur potentiel de faire preuve d’une grande vigilance, notamment lorsqu’il s’agit de déterminer si le prix demandé pour une bouteille donnée est justifié ou non. Il y a aussi certains coûts associés à l’achat et la conservation des vins tels que les frais supplémentaires de transport ainsi que ceux relatifs à leur stockage dans une cave personnelle.

Investir dans le vin demande aussi un effort constant pour trouver ces flacons rares sur le marché mondial où ils circulent souvent sous forme anonyme sans certification possible a posteriori mais surtout sans garantie quant à leur qualité réelle ! Même si vous avez déjà réussi à acquérir une collection prestigieuse de grands crus avec toutes ses bonnes perspectives futures possibles rendant votre cave un investissement patrimonial rentable à long terme, vous devez rappeler que toutefois le marché du vin peut s’effondrer rapidement quand la mode passe ou qu’une crise économique éclate. Cela peut alors entraîner une chute vertigineuse des prix pour les vins qui peuvent avoir été achetés à un prix supérieur.

Les critères à prendre en compte pour choisir le vin à investir

Investir dans le vin est un choix complexe et doit être pris en compte avec prudence. Les investisseurs doivent tenir compte de nombreux facteurs lorsqu’ils choisissent les vins à acheter pour leur collection.

Le premier critère important concerne la qualité du vin. Il faut choisir des vins qui ont une réputation solide et sont reconnus par les critiques professionnels tels que Robert Parker ou Jancis Robinson. Vérifiez aussi l’historique du producteur ainsi que le millésime, car ces éléments peuvent affecter la valeur future du vin.

Un autre critère essentiel à considérer lorsque vous achetez des bouteilles pour votre collection est leur condition physique actuelle. Les investisseurs devraient rechercher des bouteilles parfaitement conservées sans signe de fuite ni altération visible sur l’étiquette ou le niveau de remplissage de liquide pour préserver au mieux leur valeur patrimoniale initiale.

Si vous êtes novice en matière d’investissement dans le domaine œnologique, il peut être judicieux de faire appel aux experts en évaluation afin de déterminer si les prix proposés sont raisonnables par rapport à la qualité perçue selon leur état général, notamment s’il s’agit d’un produit rare peu accessible habituellement.

N’oubliez pas que plus qu’un simple placement financier, l’achat et/ou la conservation d’une cave personnelle vous permettra avant tout de privilégier vos propres goûts : vous pouvez préférer les rouges aux blancs ou encore aimer certains styles particuliers comme ceux issus d’une région viticole spécifique. C’est donc une occasion unique de créer une collection qui reflète vos préférences en matière gustative.

Dans l’ensemble, investir dans le vin peut être un choix judicieux pour les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille d’investissement et envisagent d’optimiser la valeur patrimoniale de leur cave personnelle sur le long terme tout en gardant à l’esprit que cela reste un marché complexe et fluide sujet aux aléas du marché mondial des grands crus. Il faut faire appel à des experts œnologues ou des acteurs spécialisés dans l’achat-vente de vins rares pour maximiser ses chances de succès financier.