Est-ce que l’assurance PNO est obligatoire ?

8

Aujourd’hui, l’investissement dans l’immobilier attire de plus en plus de jeunes et ceux qui veulent assurer un avenir serein. L’acquisition de biens immobiliers exige la connaissance de certains aspects, y compris les droits et obligations qu’elle comporte.

C’est aussi une responsabilité qui exige des précautions sérieuses. Investir dans l’immobilier signifie posséder. Divers projets peuvent découler du désir de l’immobilier, aujourd’hui, nous allons discuter du sujet du logement locatif. En d’autres termes, vous avez acheté une propriété et voulez louer pour collecter des bénéfices. L’assurance non-occupant est une assurance obligatoire en ce qui concerne la protection du propriétaire.

Lire également : Quelles sont les garanties couvertes par l'assurance responsabilité civile ?

Qu’est-ce que l’assurance PNO ?

L’assurance non-occupant s’applique au propriétaire de la propriété, il doit se protéger de cette assurance afin de se protéger des risques éventuels associés à la location.

À qui est-ce adressées ?

Une assurance pour non-possession doit être souscrite lorsqu’une unité est louée meublée ou nue. Elle concerne tous les propriétaires et copropriétaires qui louent des logements pour préserver les bâtiments, c’est-à-dire les installations intérieures et extérieures, ainsi que les dépendances. Même si aucun résident n’héberge le bien, c’est-à-dire si le logement est sur un poste locatif vacant, il doit être garanti, car l’assurance est utile pour tout type de risque. Dans certains cas, si le locataire, pour une raison quelconque, doit être absent pendant une longue période, les réclamations ne sont pas toujours prises en compte par une simple assurance. L’assurance propriétaire est primordiale !

A lire également : Quel salaire pour emprunter 175000 ?

À quoi sert l’assurance PNO ?

Les équipements électriques, s’ils ne sont pas éteints lorsque personne ne l’utilise, peuvent toujours être la source de danger parce qu’ils fonctionnent tranquillement. Un radiateur qui prend feu est un désastre qui concerne l’assurance du propriétaire. Toutes les installations réalisées par le propriétaire sont sous sa responsabilité. L’assurance PNO protège le propriétaire contre les défauts structurels, les dommages aux murs, le châssis, le toit et la clôture des locaux, les défauts d’entretien du logement ou les réclamations survenant pendant la période de préavis du locataire.

L’assurance peut couvrir les meubles si elle est spécifiée à l’avance dans le contrat, ainsi que les habitants. Il comprend également une éventuelle remise en question de la responsabilité légale du propriétaire.

Exceptions à la règle

Seuls les maisons saisonnières, les maisons domestiques, les maisons et les sous-baux n’ont pas à conclure une assurance PNO. En outre, si votre copropriété a déjà souscrit une assurance PNO, vous, le propriétaire, n’êtes pas obligé de souscrire une double assurance. Si vous êtes le propriétaire, l’assurance habitation n’est pas obligatoire. Mais il est fortement recommandé d’être indemnisé en cas de catastrophe.

Qu’est-ce La PNO couvre-t-elle l’assurance ?

L’assurance PNO couvre uniquement la propriété, il convient de noter que les espaces communs ne sont pas affectés par cette assurance, même si elle est une seule propriété. En effet, pour les espaces communs, il sera nécessaire d’attirer une IRM (Multi-Risk Immobilier). En outre, chaque assurance ne couvre qu’un bien, en d’autres termes, chaque bien doit avoir sa propre assurance.

En résumé, l’assurance d’un contrat d’assurance en tant que propriétaire non occupant permet à la fois de se conformer à l’obligation légale d’assurance responsabilité si l’on est copropriétaire, pour protéger votre maison contre les risques associés à la présence de locataires et enfin, afin d’éviter ceux liés à la propriété de biens immobiliers .

Comment puis-je souscrire une assurance PNO ?

La PNO est une assurance obligatoire dans la plupart des cas. Pour obtenir la couverture complète de votre , vous pouvez souscrire en ligne à l’assurance de votre choix en comparant chaque offre sur le marché. Vous devez être sûr d’être bien informé afin que le propriétaire soit assuré pour tous les risques que vous voulez.

Quelle couverture choisir ?

Chaque assurance ne couvre pas le même type de biens, vous pouvez trouver les différentes assurances pour les propriétaires non occupants, tels que le logement spécifiquement dédié à la location, mais aussi la location saisonnière comme Airbnb, pour le commerce par un bail commercial ou même pour les garages et les boîtes fermées.

En souscrivant à l’assurance PNO, vous obtenez la couverture minimale légale et donc la moins chère : responsabilité civile. Elle couvre les dommages causés au tiers, c’est-à-dire en cas de perte au domicile de l’assuré. Mais attention, cette protection ne couvre pas les dommages aux biens et aux personnes. En prenant en charge l’assurance du locataire, il protège PNO le propriétaire si le locataire n’a pas souscrit une assurance logement et accident ou que ce dernier ne couvre pas la totalité des dommages.

Garanties

En effet, le locataire doit prescrire une garantie de propriété résidentielle. C’est le niveau optimal de garantie et l’assurance la plus souscrite. Si le locataire n’a pas pris en charge l’assurance logement entrepreneur, l’assurance PNO couvre la responsabilité civile pour la vie privée, en plus des dommages causés par les occupants de la propriété au tiers.

L’assurance couvre donc, selon les contrats, les risques de dommages matériels tels que les incendies, les dégâts d’eau, les tempêtes, les bris de glace, le vol et les catastrophes naturelles, ainsi que les coûts supplémentaires découlant d’une catastrophe, tels que la démolition, la perte de loyer, les risques de responsabilité du propriétaire par rapport au locataire, voisin ou tiers.

Prix d’une assurance PNO

L’assurance PNO a la particularité d’un bon marché assurance. Cette assurance est beaucoup moins chère que l’assurance habitation conventionnelle. Cela dépend, bien sûr, du nombre de chambres à garantir et de l’emplacement de la propriété ; certaines municipalités et régions sont moins chères que d’autres. Typiquement, le Nord est moins cher que le Sud. L’assurance a remarqué un désastre beaucoup plus important dans le sud de la France que dans le nord. Par la suite, il est plus cher dans les grandes villes que dans les zones rurales.

De plus, la contribution versée par les non-occupants est en moyenne deux fois plus élevée que celle des occupants du propriétaire.