Comment bénéficier de la défiscalisation immobilière ?

991
Mortgage home

L’investissement immobilier est une stratégie populaire pour générer des revenus passifs et constituer un patrimoine durable. Cependant, les impôts fonciers peuvent parfois représenter une charge importante pour les investisseurs immobiliers. C’est à ce niveau qu’intervient la défiscalisation immobilière. En effet, il existe plusieurs dispositifs fiscaux qui permettent de réduire considérablement le montant des impôts à payer sur un investissement immobilier. Dans cet article, nous allons explorer les différents moyens de bénéficier de la défiscalisation immobilière.

Qu’est-ce que la défiscalisation immobilière ?

La défiscalisation immobilière est une technique qui permet aux investisseurs de réduire ou d’éliminer les impôts sur le revenu en investissant dans des biens immobiliers spécifiques. En effet, il s’agit d’un ensemble de dispositifs fiscaux mis en place par l’Etat pour encourager l’investissement dans l’immobilier locatif, la rénovation de logements, les investissements dans les DOM-TOM ou encore dans les monuments historiques.

Lire également : Les 10 meilleurs conseils pour bien réussir sa défiscalisation immobilière

Vous pouvez donc bénéficier des réductions d’impôts en échange d’un engagement à louer votre bien pendant une certaine période, ou en effectuant des travaux de rénovation sur un bien ancien.

Toutefois, sachez que ces dispositifs peuvent comporter des risques et ne sont pas adaptés à tous les investisseurs. Vous êtes donc invité à vous renseigner auprès d’un professionnel de l’immobilier et de la fiscalité avant de vous lancer dans une opération de défiscalisation immobilière.

Lire également : Les avantages fiscaux pour l'achat de votre résidence principale : tout savoir sur la défiscalisation en investissement immobilier

Comment bénéficier de la défiscalisation immobilière ?

Les dispositifs les plus courants en France, qui peuvent vous permettre de bénéficier de la défiscalisation immobilière sont la loi Pinel, la loi Malraux, le régime du loueur meublé non professionnel (LMNP) ou encore le dispositif Monuments historiques.

La loi Pinel 

Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts en investissant dans l’immobilier locatif neuf ou en état futur d’achèvement (VEFA) pour une durée minimale de 6 ans.

La loi Malraux 

Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts en investissant dans l’immobilier ancien. Ce, à condition que le bien soit situé dans un secteur sauvegardé ou dans une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager.

Le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) 

Avec ce statut, vous pouvez bénéficier d’une fiscalité avantageuse en investissant dans un bien immobilier meublé destiné à la location. C’est le dispositif de défiscalisation le plus répandu et dont bénéficie grand nombre d’investisseurs.

Le Censi-Bouvard

Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts en investissant dans une résidence de services (EHPAD, résidence étudiante, résidence de tourisme…) pour une durée minimale de 9 ans.

Il est important que vous compreniez correctement les conditions et les limites de chaque dispositif avant d’investir dans l’immobilier pour bénéficier de la défiscalisation immobilière. On vous conseille également de vous faire accompagner par un professionnel pour optimiser son investissement et éviter les pièges.

Qui peut bénéficier de la défiscalisation immobilière ?

La défiscalisation immobilière est une mesure qui concerne principalement les contribuables français soumis à l’impôt sur le revenu et résidant en France. Plus précisément, les personnes qui peuvent bénéficier de la défiscalisation immobilière sont celles qui investissent dans des biens immobiliers locatifs neufs ou rénovés, destinés à la location et respectant certaines normes énergétiques et environnementales.

Par ailleurs, sachez que ces dispositifs offrent des avantages fiscaux différents en fonction de la nature de l’investissement et de sa durée. Les avantages fiscaux peuvent prendre la forme d’une réduction d’impôt sur le revenu, d’une réduction d’impôt sur la fortune immobilière (IFI) ou encore d’une réduction d’impôt sur les sociétés (IS).