Investir en résidence de services : tout ce qu’il faut savoir sur la loi Censi-Bouvard

950

Dans un contexte économique incertain, nombreux sont ceux qui cherchent des solutions d’investissement rentables et sécurisées. Les résidences de services, avec leur offre diversifiée (étudiantes, seniors, tourisme), sont devenues une option prisée par les investisseurs. La loi Censi-Bouvard, mise en place en 2009, offre des avantages fiscaux alléchants pour les personnes souhaitant placer leur argent dans ce type de bien immobilier. Toutefois, vous devez bien comprendre les spécificités de ce dispositif et ses conditions d’éligibilité afin d’optimiser au mieux votre investissement. Voici un tour d’horizon des éléments clés à connaître sur la loi Censi-Bouvard pour un investissement réussi en résidence de services.

La loi Censi-Bouvard : tout comprendre

La loi Censi-Bouvard, aussi appelée régime fiscal du loueur meublé non professionnel (LMNP), est un dispositif de défiscalisation immobilière qui permet aux investisseurs d’acquérir un logement meublé et de le mettre en location dans une résidence de services. Cette mesure a été instaurée en 2009 pour encourager la construction et l’investissement locatif dans des établissements destinés à des publics spécifiques tels que les étudiants, les seniors ou encore les touristes.

Lire également : Loi Pinel : Réduisez vos impôts et devenez propriétaire

En optant pour ce type d’investissement immobilier, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant atteindre 11% du montant hors taxes de votre acquisition, plafonné à 300 000 €. Cette réduction s’étale sur une période de neuf ans et est soumise à certaines conditions.

Votre bien doit être acquis entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2021 auprès d’un promoteur immobilier spécialisé dans l’aménagement de résidences services. Le bien doit être mis en location meublée pendant au moins neuf ans à l’établissement gestionnaire avec lequel vous avez signé un contrat commercial.

A lire aussi : Les 10 meilleurs conseils pour bien réussir sa défiscalisation immobilière

Il faut savoir que seuls certains types de résidences services sont éligibles au dispositif Censi-Bouvard : les résidences étudiantes ou séniors ainsi que celles dédiées aux vacanciers (tourisme). Il existe aussi quelques exceptions telles que certains EHPAD qui peuvent être considérés comme des résidences service sous condition qu’ils proposent une palette complète de prestations hôtelières.

L’un des avantages du dispositif Censi-Bouvard est qu’il permet de générer un revenu locatif stable en louant son logement à une personne morale, gérant l’établissement en question. Dans ce cadre-là, les bailleurs peuvent bénéficier d’une rentabilité plus intéressante que pour les autres types d’investissements immobiliers.

Il faut noter que la loi Censi-Bouvard offre aussi aux investisseurs la possibilité de récupérer la TVA sur le prix d’acquisition du bien immobilier (20%). Cette récupération peut être effectuée sous certaines conditions et notamment si le bien a été acquis neuf ou rénové.

Investir dans une résidence de service via le régime fiscal Censi-Bouvard est donc un choix intéressant pour ceux qui souhaitent se constituer un patrimoine tout en profitant d’avantages fiscaux non négligeables. Toutefois, il faut bien comprendre ses spécificités et conditions afin de minimiser les risques potentiels liés à cet investissement.

investissement immobilier

Loi Censi-Bouvard : des avantages fiscaux attractifs

En plus de permettre une réduction d’impôt sur le revenu et une récupération de TVA, la loi Censi-Bouvard offre aussi d’autres avantages fiscaux. Les investisseurs peuvent bénéficier d’une déduction des charges foncières liées à leur bien immobilier, telles que les intérêts d’emprunt et les frais de gestion locative.

En optant pour un régime micro-foncier (si vos recettes annuelles ne dépassent pas 70 000 €), vous pouvez bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% sur vos revenus locatifs bruts. Cette option est particulièrement intéressante pour ceux qui souhaitent simplifier leur gestion locative.

Il faut cependant noter que la loi Censi-Bouvard est soumise à certaines conditions. Votre bien doit être situé dans l’une des zones éligibles au dispositif (B1 ou B2), il doit être loué meublé et proposer un bouquet complet de services tels que la restauration, l’accueil ou encore le ménage. Pensez à bien vous renseigner auprès du promoteur immobilier spécialisé dans ce type d’investissement afin de vous assurer que votre projet répond aux exigences légales.

Si le bail commercial prend fin avant la neuvième année du contrat initial, vous perdez alors le bénéfice des réductions fiscales accordées par la loi Censi-Bouvard. Pensez à bien souligner que la loi Censi-Bouvard ne doit pas être considérée comme une solution miracle pour investir dans l’immobilier locatif. Comme pour toute opération d’investissement immobilier, des risques existent : vacance locative, impayés de loyer ou encore difficulté à revendre le bien immobilier en cas de besoin. Pensez à bien vous renseigner auprès d’un expert en gestion patrimoniale avant de vous lancer dans ce type d’opération immobilière complexe. En choisissant judicieusement votre exploitant et en respectant toutes les conditions légales du dispositif Censi-Bouvard, cela peut se révéler être une opportunité intéressante avec des avantages fiscaux non négligeables sur le long terme.

Loi Censi-Bouvard : les conditions à remplir

En plus de permettre une réduction d’impôt sur le revenu et une récupération de TVA, la loi Censi-Bouvard offre aussi d’autres avantages fiscaux. Les investisseurs peuvent bénéficier d’une déduction des charges foncières liées à leur bien immobilier, telles que les intérêts d’emprunt et les frais de gestion locative.

Les zones éligibles au dispositif sont fixées par l’État et concernent notamment des villes moyennes où la demande locative est forte. Effectivement, le but du dispositif est aussi de favoriser l’accès au logement pour les populations qui ont besoin de services spécifiques comme les seniors ou encore les étudiants.

Il faut cependant noter qu’un certain nombre de conditions doivent être respectées pour pouvoir bénéficier pleinement des avantages offerts par la loi Censi-Bouvard :

• Le bien doit être neuf ou en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement).
• Le bail commercial doit prévoir une durée minimale de 9 ans.
• La résidence doit proposer un bouquet complet de services para-hôteliers tels que la restauration, l’accueil, le ménage ou encore la blanchisserie.
• Le montant maximum du prix du logement pris en compte dans le calcul de la réduction fiscale est plafonné à 300 000 €.

Si toutes ces conditions sont respectées, vous pouvez espérer bénéficier pleinement des avantages fiscaux accordés par cette loi. N’hésitez pas à consulter un spécialiste pour vous accompagner dans votre projet immobilier et répondre aux questions relatives aux différentes modalités légales nécessaires.

Il faut souligner que la loi Censi-Bouvard est une excellente opportunité pour investir dans l’immobilier locatif tout en bénéficiant d’avantages fiscaux attractifs. Toutefois, vous devez prendre le temps d’étudier votre projet avec attention afin de vous assurer qu’il répond aux différentes exigences légales et ainsi éviter toute mauvaise surprise à l’avenir. En suivant les conseils d’un professionnel du secteur immobilier, cette loi peut se révéler être un véritable tremplin pour réussir votre investissement locatif.

Investissement en résidence de services avec la loi Censi-Bouvard

Il faut savoir que la loi Censi-Bouvard s’applique à plusieurs types de résidences de services, notamment les résidences étudiantes, les EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou encore les résidences seniors. Ces dernières ont particulièrement le vent en poupe ces dernières années et connaissent une forte demande.

Investir dans une telle résidence peut donc être un choix judicieux si vous cherchez à diversifier votre portefeuille immobilier tout en profitant des avantages fiscaux offerts par le dispositif. Investir dans une résidence senior permet de répondre aux besoins croissants liés au vieillissement de la population française.

Bien évidemment, comme pour tous les projets immobiliers locatifs, il faut noter que l’avantage fiscal accordé par cette loi ne doit pas être considéré comme l’unique critère décisionnel lorsqu’il s’agit d’un investissement immobilier. Il doit être vu comme un atout supplémentaire qui vient rentabiliser davantage votre projet.

En somme, la loi Censi-Bouvard offre une belle opportunité aux investisseurs souhaitant se constituer un patrimoine immobilier tout en bénéficiant d’avantages fiscaux intéressants. Toutefois, cette démarche nécessite une certaine expertise du marché immobilier et des règles fiscales en matière d’investissement locatif.
N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour optimiser votre projet et bénéficier de tous les avantages de la loi Censi-Bouvard.