Comment faire partir un locataire de plus de 70 ans ?

9

La protection du locataire âgé Tout propriétaire qui a l’intention d’accorder un congé à son locataire sur la base de l’un des motifs déterminés par la législation applicable (vente, acquisition, raison légitime et sérieuse) doit tenir compte de la protection des locataires dits « plus âgés ».

Quels locataires sont impliqués ?

En vertu de la loi du 6 juillet 1989 sur les conditions de location, le bailleur ne peut empêcher le renouvellement du contrat de location en vigueur si son locataire est âgé de plus de 65 ans et qu’il ne dépasse pas certaines limites de ressources, sauf pour lui offrir une offre de réinstallation.

A lire aussi : C'est quoi le plafond de ressources ?

Les fonds à retenir sont ceux déclarés aux autorités fiscales pour l’année civile précédente, auxquels les plafonds pour l’année en cours devraient être appliqués.

Pour 2020, les plafonds moyens sont les suivants, en fonction de la composition du logement et emplacement de la propriété louée :

A lire également : Comment payer moins d'impôts sur les revenus locatifs ?

Les personnes qui assemblent le ménage Paris et communes voisines Ile-de-France hors Paris et communes limitrophes Autres régions
1 24 006€ 24 006€ 20 870€
2 €35 877 €35 877 27 870€
3 47 031€ 43 127€ 33.516€
4 56,152€ 51 659€ 40 462€
5 66 809€ 61 154€ 47 559€
6 75 177€ 68 817€ 53.644€
Par personne supplémentaire 8.377€ 7 668€ 5 983€

Cette protection s’applique également lorsque le locataire, bien que âgé de moins de 65 ans, a une personne à charge de plus de 65 ans qui vit habituellement dans la résidence et de répondre aux besoins en ressources.

L’offre de déménagement

Le propriétaire qui souhaite délivrer un congé à un locataire qui remplit les conditions ci-dessus doit nécessairement pouvoir proposer à ces derniers une offre de réinstallation répondant aux mêmes critères que les locaux actuellement occupés ; , géographiquement, financièrement et debout.

Dans la pratique, l’hébergement proposé doit donc être situé dans la même zone et offrir les mêmes services pour un loyer équivalent.

Si une telle offre n’est pas offerte dans un délai raisonnable après l’envoi du congé, celle-ci ne peut avoir aucun effet et le contrat de location serait en fait prorogé.

La situation du propriétaire

Enfin, la protection du locataire « plus âgé » ne peut être invoquée si le propriétaire lui-même a plus de soixante-cinq ans ou si elle est inférieure à plafonds indiqués. Les conditions ici sont alternatives, la présence de l’un d’entre eux est suffisante pour enlever la protection du locataire.

Note : La loi prévoit que l’âge, qu’il s’agisse du locataire, de la personne à charge ou du propriétaire, doit être évalué à la date d’expiration du bail, tandis que les ressources doivent être évaluées à la date de notification du congé.

Alexandre BERNT, avocat — univers Immobilier

Mis à jour le15/01/2020